Former des électriciens en centrale nucléaire dans les conditions du réel

- il y a 3 mois

Entretien avec Dominique Sautecœur, Déléguée territoriale PACA et Corse du Fonds d’assurance formation du travail temporaire (FAF.TT).

Comment collaborez-vous avec Apave ?

Le Fonds d’assurance formation du travail temporaire (FAF.TT) est l’interlocuteur unique en matière de formation de la branche du travail temporaire. Nous sommes à la fois opérateur du conseil en évolution professionnelle (CEP) en tant qu’Opacif (1) et financeur pivot du compte personnel de formation (CPF) en tant qu’OPCA (2). En tant qu’OCTA (3), le FAF.TT occupe une place encore plus centrale au sein du système de la formation professionnelle de la branche. Nous faisons appel à Apave depuis une dizaine d’années pour faire le relais auprès des agences d’emploi que nous représentons sur leur besoin spécifique de formation. Nous avons de très bons retours sur la mise à l’emploi des stagiaires ou la qualité de la formation proposée par Apave. Les agences apprécient le professionnalisme et l’expérience des formateurs ayant encore une activité sur le terrain qui interviennent lors des parcours de formation.

Quelles sont les spécificités du parcours électricien en centrale nucléaire ?

Les stagiaires vont être formés au métier d’électricien ainsi qu’aux spécificités du travail en centrale nucléaire. C’est une filière où le respect des consignes de sécurité et de sûreté est essentiel. Les stagiaires apprennent notamment les objectifs de dosimétrie et de radioprotection, l’importance du respect du port des équipements de protection individuel (EPI) et les procédures qualité, sécurité et environnement (QSE) en vigueur. Les spécialistes d’Apave réalisent une formation à la fois théorique et pratique, dans les conditions du réel, très appréciée par les stagiaires. Il s’agit d’un parcours qualifiant professionnel de 350 heures. Une trentaine de personnes ont déjà été formées.

Quels sont les premiers retours des agences d’emploi ?

Les premiers stagiaires ont tous obtenu un emploi à l’issue de la formation, certains même en CDI. Ce qui montre que cette formation correspond parfaitement aux attentes du marché. Nous allons poursuivre nos collaborations avec le Groupe. Apave forme ainsi depuis janvier 12 intérimaires et demandeurs d’emploi sur le métier d’électricien en bâtiment et industriel pour le projet ITER à Cadarache (Bouches-du-Rhône). Les partenaires du bassin d’emploi de Manosque (Pôle emploi, Mission locale, Communauté de communes de Manosque et Cap Emploi) travaillent avec les agences d’emploi sur le recrutement./

1. Organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation

2. Organisme paritaire collecteur agréé

Nous contacter
Partager