Le maintien à domicile, une équation compliquée

Franceinfo Franceinfo - il y a 3 mois

Le marché des services à la personne en France et en chiffres. Libéralisé depuis plus de dix ans, ce secteur compte aujourd’hui 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d’euros.

Les services à la personne regroupent 18 métiers différents : aide médico-psychologique, employé de ménage à domicile, agent d'entretien de petits travaux et de jardins, opérateur de téléassistance, auxiliaire de vie sociale...

La majorité des personnes âgées vieillissent dans de bonnes conditions d’autonomie. Seuls 8% des plus de 60 ans sont dépendants et 1 personne de plus de 85 ans sur 5 (20%).

L’âge moyen de perte d’autonomie est de 83 ans. On compte 1,2 million de bénéficiaires de l’APA (allocation personnalisée d'autonomie),dont 60% à domicile et 40% en établissement.

4,3 millions de personnes aident régulièrement un de leurs aînés. Parmi elles, 2,8 millions apportent une aide à la vie quotidienne à une personne âgée vivant à domicile. 62% des aidants familiaux sont des femmes.  

La Cour des comptes a rendu public, le 12 juillet 2016, un rapport sur le maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie, avec des recommandations en 12 points

• procéder à une analyse précise et harmonisée des besoins des personnes âgées dépendantes 

• fédérer les organismes dispensant l’information et leur donner une bonne visibilité

• identifier des structures d’appui aux médecins traitants et aux professionnels de premier recours pour accompagner les personnes les plus dépendantes

• développer et généraliser les outils techniques nécessaires à la coordination 

• mener à son terme la réforme de la tarification des services d’aide et de soins à domicile 

• simplifier et rationaliser les qualifications et les diplômes des intervenants à domicile 

• favoriser le regroupement des services de soins et d’accompagnement à domicile

• élargir à la programmation de l’offre la compétence de la conférence départementale des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées 

• améliorer le chiffrage du coût de la dépendance et du maintien à domicile 

• suivre et soutenir, dans les plans d’aide, les expérimentations locales faisant appel à des offres de service de téléassistance et de domotique 

• développer la connaissance des restes à charge par des études, en mesurant précisément les coûts respectifs du maintien à domicile et de l’hébergement en établissement 

• faire face aux besoins de financement futurs en modulant plus fortement l’APA en fonction des ressources des bénéficiaires.  

Il faut une autre organisation plus améliorer à mieux cibler les aides.


Écoutez ici le podcast.


Légende photo : Monique et les auxiliaires de vie qui permettent son maintien à domicile.  (Frédérique Marié / Radio France)

Source : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/france-info-seniors/franceinfo-seniors-le-maintien-a-domicile-une-equation-compliquee_3173107.html

Nous contacter
Partager