Un spécialiste HSE détaché chez Billecart-Salmon

- il y a 9 mois

Apave réalise les vérifications réglementaires depuis des années dans les établissements de champagne Billecart-Salmon. Elle s’est vu confier également une mission de longue durée avec un spécialiste HSE à temps partagé sur les sites.

1• Développer la culture sécurité.
«Ces dernières années, notre société et notre marque connaissent une belle croissance, témoigne Éric Coelho, directeur technique de Billecart-Salmon. Ce n’est pas tant que nous enregistrions une dégradation des conditions de travail, mais je souhaitais faire monter en puissance la culture sécurité au sein de notre entreprise, renforcer notre organisation et lui faire passer un cap dans ce domaine.» Avec des recrutements en constante progression, il s’agissait également d’anticiper d’éventuels risques en analysant les manquements aux règles de base. «Nous n’avions pas de “Monsieur sécurité” dans notre organigramme, nous avons donc cherché une solution. Nous avons opté pour la présence chez nous d’un spécialiste Apave sur une durée d’une année, et ce quatre jours par mois, en fonction de nos besoins.»

2• Une solution souple.

«Deux ingénieurs HSE Apave, au profil différent, se sont succédé sur la mission, l’un plus théorique, l’autre plus terrain», précise Éric Coelho. Ils ont accompagné Billecart-Salmon comme partenaire sur plusieurs points : le formalisme écrit (réécriture du document unique, du plan de prévention et du protocole sécurité), la conception d’affiches de sensibilisation, l’animation/formation de groupes d’employés dont l’encadrement et enfin la présence sur le terrain. «La solution d’un “Apavien” détaché s’est révélée très souple. Et cette expérience m’a également permis de démontrer tout l’intérêt d’avoir chez nous un chef d’orchestre sécurité.»

3• Des résultats concrets et positifs.

«À la suite de cette expérimentation d’un an, nous avons enregistré de nombreux retours positifs, en particulier du comité d’hygiène et de sécurité, qui a vu des actions concrètes se déployer», observe Éric Coelho. Du coup, la mission a été prolongée de six mois. «Ce type d’intervention à temps partagé est très appréciée par nos clients», confirme Vary Cheam, responsable commerciale d’Apave en charge du dossier. Ainsi, on retrouve des spécialistes HSE Apave dans d’autres maisons de champagne, avec notamment une personne à demeure chez Moët & Chandon. /


CONTACT > vary.cheam@apave.com
Nous contacter
Partager